UN JOUR, UN TEXTE # 17

SAMEDI 24 MAI 2014

RETRAIT

Quand au langage du poète
Les couleurs seront retirées,

Quand les noms même des fleurs
Ne diront rien à sa mémoire,

Cependant qu’en lui demeure
L’adorable mot noir
Renvoyé par le miroir blanc
De la page où il sut écrire.

André PIEYRE DE MANDIARGUES
Ruisseau des solitudes, Gallimard, 1968

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s