UN JOUR, UN TEXTE # 22

JEUDI 29 MAI 2014

Ne partir de rien, insister sur ce rien.

Les mots reviennent alors, comme bouffées de fièvre au visage. Des phrases soudaines pointant le cœur : sa curieuse boule de muscle rouge assoiffée de sang et de rythmes. Je m’en vais ainsi dans la langue : pas de loup sur la page. Pas de phrasé, ou presque. Ce sont des paroles comme on en prononce au-delà de la mer, délivrées, inaudibles. Elles s’écoulent en jus de groseille mêlé au gros sang rouge de nos poignets coupés.

Jean-Michel MAULPOIX
Une histoire de bleu, Mercure de France, 1992

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s