UN JOUR, UN TEXTE # 199

SAMEDI 22 NOVEMBRE

LE POÈTE

Quand un homme se met à marcher
Il laisse un peu de lui en chemin
Il est entier au départ épars à l’arrivée
Le reste demeure toujours en chemin
Quand un homme se met à marcher.

Il reste toujours en chemin un souvenir
Il reste toujours en chemin un peu plus
De ce qu’il avait au départ ou lui reste à l’arrivée.
Il reste un homme qui ne revient jamais plus
Quand un homme se met à marcher.

Manuel ALEGRE (né en 1936)
in Anthologie de la poésie portugaise, Gallimard, 2003
Traduit du portugais par Robert Bréchon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s