UN JOUR, UN TEXTE # 755

MARDI 31 MAI

LE SOLEIL

J’aime à voir le soleil qui s’élève, sang pourpre,
Et j’admire dans les ténèbres les lances qui s’entrechoquent ;
Mon cœur alors tout entier se réjouit
Et ma bouche se remplit d’une puissante musique,
Quand je le vois mépriser et défier la paix,
Son pouvoir seul face à l’obscurité, attaque.

Ezra POUND (1885-1972)
Poèmes (anthologie), Gallimard, 1985
Traduit de l’anglais par Alain Suied, Ghislain Sartoris et Michèle Pinson

[Texte découvert sur le site « Babelio », voir le lien ci-dessous]
http://www.babelio.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s