UN JOUR, UN TEXTE # 1049

LUNDI 20 MARS

ÉCRIRE À BLANC (extrait)

jamais
tu ne pars
mais
tu mords chaque jour
un peu plus
la marge incertaine
du temps

jusqu’au vide
étincelant
de la nuit

qui parle
à mots enfin
découverts

Hélène CADOU (1922-2014)
L’Innominée, Jacques Brémond, 1983

[Texte découvert sur le site « La pierre et le sel », voir le lien ci-dessous]
http://www.pierresel.typepad.fr/la-pierre-et-le-sel/2012/05/h%C3%A9l%C3%A8ne-cadou-%C3%A0-contre-silence.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s