UN JOUR, UN TEXTE # 1236

SAMEDI 23 SEPTEMBRE 2017

SEUL LE BAISER POUR MUSELIÈRE (extrait)

Pour avoir arraché
mes propres yeux
et les avoir lancés contre le soleil
j’ai connu d’étincelants aveuglements
et des voyances au plus clair
des lunes
absentes

James NOËL (né en 1978)
Poèmes à double tranchant, Farandole, 2005

[Texte découvert sur le site « vers les îles », voir le lien ci-dessous]
http://www.vers-les-iles.fr/livres/Haiti/Noel.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s