UN JOUR, UN TEXTE # 1266

LUNDI 23 OCTOBRE 2017

AU PLAISIR (extrait)

Le jour cesse de blondir
et le fertile égare
les feux de sa croissance
aimer tourne de l’aile
avant d’aller périr
au large du malfroid
sombrent vite ainsi
les plus tendres éclats

Gilbert LANGEVIN (1938-1995)
Au plaisir, Écrit des Forges, 1987

[Texte découvert sur le site « Babelio », voir le lien ci-dessous]
https://www.babelio.com/livres/Langevin-Au-plaisir/571323#citations

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s