UN JOUR, UN TEXTE # 1539

LUNDI 23 JUILLET 2018

SECOND NIVEAU

1
Parmi toutes les nuits les mieux remémorées,
les plus étranges sont celles où le cœur se révèle à lui-même.

2
Parmi les souvenirs, les plus insistants
sont conçus par un bébé qui attend son père
parti pour la haute mer.

3
La plus perçante pensée et la moins prévisible
est le sentiment d’amour jaillissant soudain d’un regard,
eau frissonnante qui submerge, déferlant par les digues brisées du cœur.

4
D’entre les choses ordinaires la plus secrète
est le chant résonnant d’un gong battu par un veilleur de village
et qui s’apaise abrupt. Une silhouette est sur le seuil de la veuve.

Willibrordus S. RENDRA (1935-2009)
Ballads and blues, 1974 – Inédit en français
Traduit de l’indonésien par Jean-René Lassalle

[Texte découvert sur le site « Poezibao », voir le lien ci-dessous]
http://poezibao.typepad.com/poezibao/anthologie_permanente/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s