UN JOUR, UN TEXTE # 1576

MARDI 28 AOÛT 2018

SÉQUELLES

Le temps referme les blessures
si lentement qu’y poussent

la fleur du romarin,
une langue étrangère,

des amis imparfaits, des ennemis lointains
et la divine patience,

graine de foudre qui refend
le cœur colmaté.

Jean-Pierre LEMAIRE (né en 1948)
L’Intérieur du monde, Cheyne, 2002

[Texte découvert sur le site « Paul Guillon / Images et poésie », voir le lien ci-dessous]
http://www.paul-guillon.fr/accueil/sanscadre/lemaire.htm

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s