UN JOUR, UN TEXTE # 1880

VENDREDI 28 JUIN 2019

PRESQUE INVISIBLE (extrait)

Cela arrive même sur le tard :
l’apparition de l’amour, l’apparition de la lumière.
On se réveille et les bougies sont allumées comme d’elles-mêmes,
les étoiles se rassemblent, les rêves se déversent dans vos oreillers,
en envoyant de chauds bouquets d’air.
Même sur le tard les os du corps brillent
et la poussière de demain brûle dans le souffle.

Mark STRAND (1934-2014)
Presque invisible, Vif, 2012
Traduit de l’américain par Fiona Sze-Lorrain

[Source : lecture personnelle]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s