UN JOUR, UN TEXTE # 2031

MARDI 26 NOVEMBRE 2019

POÈMES SOUS VIDE (extrait)

Je suis ce vers quoi, tiédissant,
tu acharnes tout ton être.

Pâli, le soir dégorge de l’horizon sa peine.

Et je marche lucide dans ta nuit,
triste et sombre à la façon
d’une grande vierge.

Blessée, la parole, inversée,
comme une parabole qu’on étudie,
en qui personne ne donne plus foi
et qui pourtant fait toujours usage.

Je meurs dans tes saisons
comme l’oiseau suppliant,
de devoir faire encore, et,
avec toi, un dernier voyage.

Hélène RÉVAY (née en 1987)
Poèmes sous vide, Unicité, 2019

[Texte découvert sur le site « La pierre et le sel », voir le lien ci-dessous]
https://pierresel.typepad.fr/la-pierre-et-le-sel/2019/06/un-jour-un-texte-h%C3%A9l%C3%A8ne-revay-po%C3%A8mes-sous-vide.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s