UN JOUR, UN TEXTE # 2092

DIMANCHE 26 JANVIER 2020

LA CHEMISE DE PÉTRARQUE (extrait)

fouillant les bâtisses effondrées
tranchant le Temps
disparu
qui déployait ses ailes blanches
fouillant
la mémoire d’une rame
là où nous finissons
asphodèles le sang noirci
fouillant le songe d’une enfance
désaccordée de notre chant
dévorée dans le miroir
du Temps
les vestiges conservent la douleur
d’1 sang de notre plaie
l’amertume a fait son travail
nous expatriant
d’une bouche rongée
de rouille nous laverons nos pieds blessés
où dorment les crécelles

Mathieu BÉNÉZET (né en 1946)
La Chemise de Pétrarque, Obsidiane, 2013

[Texte découvert sur le site « PRINTEMPS DES POÈTES », voir le lien ci-dessous]
https://www.printempsdespoetes.com/La-chemise-de-Petrarque

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s